Depuis le début de l'apprentissage de la lecture, depuis le CP donc, Thomas montre du désintérêt pour cette activité.

Pourtant il adorait les histoires mais quand il s'agissait de lire par lui-même, ça devenait compliqué. Ça s'est même parfois transformé en bras de fer... 

La 2ème partie de son année de CE2, sa maîtresse lui a proposé une aide personnalisée pour l'"entraîner" à la lecture une fois par semaine. Ça lui a bien plu, il a un peu progressé mais je ne le trouvais toujours pas très à l'aise. Ça restait laborieux. Ce n'est pourtant pas faute de lui acheter des petits livres StarWars, Titeuf & Co. et de faire des séances de lecture plusieurs voix pour l'y intéresser...

Déroutant de se retrouver devant une telle difficulté. Il faut dire que Mathilde s'est mise à vraiment bien lire aux vacances de la Toussaint de son année de CE2. A la fin du CE2, elle avait une lecture pour le plaisir et complètement fluide. C'était le début de sa période bibliovore.

Alors oui biensûr, chaque enfant à un processus d'apprentissage différent. Par exemple, Thomas est très bon et très rapide en calcul. Il est capable de faire des opérations de tête que sa soeur ne faisait pas fait à son âge. Mais quand même...

En bons parents indignes, nous ne lui avons pas fait faire de lecture pendant les grandes vacances, histoire qu'il puisse souffler - et nous aussi - !

Avec la rentrée, on a constaté une aggravation des problèmes de lecture de notre fiston. Ni une ni deux, nous avons pris rendez-vous avec son maître et avec la maîtresse E. Et heureusement qu'elle était là, cette maîtresse E, car pour l'instit, Thomas était seulement un peu fainéant et peu investi. Et en plus, l'instit nous dit cela sur le ton de la plaisanterie. Anne Claire, la maîtresse E, l'a fait lire à plusieurs semaines d'interval après travail ciblé de la lecture, a regardé ses cahiers et son cahier de texte. Et elle nous a orientés vers une orthoptiste pour faire un bilan. Grâce à son aide, nous avons pu avoir un rendez-vous fin novembre, on va donc dire assez rapidement !

Et voilà que l'orthoptiste diagnostique une exophorietropie de l'oeil gauche de Thomas. Pour faire simple, son oeil gauche diverge, fatigue vite et a du mal à accommoder quand il y a des changements de champs (passage du tableau au cahier) ou de direction (lecture de gauche à droite). Ceci explique donc les problèmes "d'inattention" de Thomas !!! Par contre l'ophtalmo, car oui il a aussi testé sa vue, lui a trouvé 10/10 à chaque oeil ! Donc a priori pas de lunettes pour le moment, on y retourne tout de même pour faire un fond d'oeil en février.

Et début de la rééducation orthoptiste fin mars ! En attendant, on fait déjà des petits exercices à la maison...