Septembre, c'est le mois du "Back to..."

*** Back to school ***

Les enfants après 8 semaines de vacances et de repos sont retournés sur les bancs de l'école ! Malgré beaucoup de stress pour notre ado, la rentrée c'est finalement bien passée. Les enfants sont satisfaits de leur classe, de leurs profs et pour notre collégienne, de son emploi du temps. De quoi les mettre dans de bonnes dispositions pour cette année scolaire...

*** Back to activity ***

Après plus de 8 semaines d'oisiveté, de tournage en rond et d'ennui - dixit les enfants - , les enfants vont retrouver, en plus de l'école, leurs activités. Poney et danse pour la grande et 2 séances de tennis pour le petit - euh de 10 ans quand même ! -. De quoi les occuper, leur redonner un rythme et je l'espère leur permettre de moins se crêper le chignon...

*** Back to work ***

Après 8 semaines - faut pas rêver - , 6 semaines - ça c'est de l'histoire ancienne ! -, 3 semaines + 1 de congés nous voilà de nouveau dans le cycle enfants-boulot-dodo. Et pas qu'un peu puisque c'est une grosse, grosse année qui commence au boulot. Malgré les enjeux j'espère pouvoir tenir ma résolution de ne plus faire d'heures sup' car je n'ai pas l'occasion de les récupérer et je m'épuise à la tâche pour la gloire... 

Et enfin LAST BUT NOT THE LEAST

*** Back to tranquility ***

Après plus de 8 semaines ensemble, les enfants n'ont rien trouvé de mieux à faire que de se chercher, de se prendre le bec et de se castagner... Un gamin de 10 ans et une ado de 12 ans et demi ne font pas bon ménage, il faut le savoir ! Notre fiston n'a pas arrêté d'asticoter sa soeur, et notre ado ne supporte pas qu'il lui adresse la parole ni même la regarde ! La promiscuité aidant, les chahuts sont allés crescendo jusqu'à ce qu'ils ne se tolèrent plus du tout et qu'ils en viennent parfois aux mains... Les murs ont tremblés chez nous cet été ! C'est bien simple, les vacances auraient encore duré, il y aurait peut-être eu un mort !!! Cette ambiance Fight club à la maison nous a épuisé ! Et pour couronner le tout, Mathy a choisi la fin des vacances pour nous faire une bonne poussée de crise d'adolescence ! Il ne manquait plus que ça ! Bref, comme chaque année, mais vraiment beaucoup plus cette année, rentrée rime avec tranquillité !